Le Saumon Fumé, des contrôles à chaque étapes

Saumon fumé, des contrôles à chacune des étapes de fabrication

De l’arrivée des saumons dans les ateliers, entiers ou en filets, jusqu’à leur sortie, fumés et emballés, des contrôles sont effectués à toutes les étapes de la production.

A la livraison, en complément de la surveillance des résultats des autocontrôles demandés aux éleveurs, les fumeurs français effectuent leurs propres contrôles sur les saumons arrivés dans leurs ateliers.

A réception des poissons, ils contrôlent la qualité :

  • état de fraîcheur,
  • température à réception,
  • teneur en matière grasse, etc.
  • et effectuent des prélèvements pour vérifier la composition des poissons.

Les saumons sont ensuite étroitement contrôlés à chacune des étapes de la transformation :

  • lors de leur filetage,
  • lors des différentes étapes de salage, séchage, fumage, tranchage,
  • ainsi qu’avant et après l’emballage.

Sans-titre-1

Saumon fumé : une température étroitement surveillée

La température des ateliers est constamment maintenue à environ 8°C.
S’agissant des températures des salmonidés eux-mêmes, elles restent inférieures à 2°C, tout au long du processus de transformation,
excepté au moment du séchage/fumage où les filets atteignent une température de 22°C à 24°C, de fumage à froid.

Viadeo Partager

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité et l'utilisation de cookies pour simplifier votre navigation, nous permettre de vous proposer des contenus en fonction de vos intérêts et faciliter l'utilisation des boutons de partages sociaux. Pour en savoir plus et gérer ces paramètres : RGPD & Cookies.