Les qualités nutritionnelles du Saumon Fumé par Laurence Plumey, médecin nutritionniste

saumonLe saumon est un poisson « gras », il partage cette spécificité avec les sardines, le hareng et le maquereau. Tous ces poissons ont bonne réputation car ils apportent de bonnes graisses : les fameux Oméga 3, dont nous manquons tant.

Mais, ils ont aussi beaucoup d’autres qualités et, finalement, ce sont des aliments exceptionnels qui méritent d’être consommés régulièrement – le saumon entre autres.

Ce dernier bénéficie d’un succès particulier car il est beau, avec la jolie couleur orangée de sa chair, et bon ; en darne ou en saumon fumé, il se prête à de très nombreuses recettes et préparations culinaires, il est apprécié des enfants comme des adultes. Le Saumon Fumé présente l’avantage supplémentaire de la praticité : il est prêt-à-consommer et très festif.

Voyons dans le détail ce qu’il contient sur le plan nutritionnel, sur la base des données fournies par le site officiel Ciqual 2013 (Table de Composition Nutritionnelle www.ciqual.fr).

4 questions au Dr Laurence PLUMEY Médecin Nutritionniste
Auteure de « Le Grand Livre de l’Alimentation » Éditions Eyrolles

Puis-je donner du saumon fumé à un jeune enfant de 5 ans ?

Bien sûr. Une demi-tranche suffira pour lui faire découvrir de nouveaux goûts et augmentera vos chances de lui faire manger du poisson. Cela lui fera des Oméga 3 et de la vitamine D ! Vous pouvez aussi varier les poissons car ils ont tous des qualités différentes et complémentaires.

Je suis hypertendu(e) ; puis-je quand même manger du Saumon Fumé ?

Votre consommation de sel ne devant pas dépasser 3 à 4 g par jour, si vous vous contentez d’une part de saumon fumé (1 g de sel) sans rien manger de salé par ailleurs, vous pouvez vous le permettre exceptionnellement. Pour les repas festifs, évitez par exemple de prendre des huîtres, de la charcuterie et du fromage.

J’ai trop de cholestérol ; c’est bon pour moi le Saumon Fumé ?

Oui, tout à fait. C’est un poisson gras riche en Oméga 3 dont on sait qu’ils sont utiles en prévention des maladies cardio-vasculaires. Une simple tranche couvre votre besoin quotidien. Mais respectez bien les autres mesures (contrôler les graisses saturées, privilégier l’huile d’olive et l’huile de colza, maigrir si nécessaire, augmenter l’activité physique si vous êtes trop sédentaire). Par ailleurs, variez les poissons gras. Le Saumon Fumé en est un parmi d’autres. Délicieux et festif, au demeurant !

Je fais un régime amaigrissant : puis-je manger du Saumon Fumé ?

Oui, tout à fait. C’est peu calorique et très rassasiant. Une belle tranche de Saumon Fumé ne vous apporte que 60 à 70 Kcal et c’est du bon gras. Accompagnez-la d’un ou deux blinis et d’un peu de crème fraîche allégée à 15 % de MG – avec une salade verte, un yaourt et un fruit. Voilà un dîner bien pensé à moins de 400 Kcal !

 

Le Dr Laurence Plumey est médecin-nutritionniste et diététicienne. Elle a enseigné la nutrition pendant 15 ans à l’École de diététique de Paris et pratique au Centre de référence de l’obésité de l’enfant de l’Hôpital Necker – Paris. Elle est également la fondatrice d’EPM Nutrition, école destinée à la formation continue en nutrition des médecins et autres professionnels de santé.

Viadeo Partager