Le Saumon Fumé : des minéraux, des oligoéléments et des vitamines

Le Saumon Fumé contient également du Phosphore, du Sélénium et de l’Iode, ainsi que des vitamines du groupe B dont la vitamine B12 ainsi que les vitamines B3 et B6 – et également la vitamine E liposoluble anti-oxydante.
Tous ces éléments ont des fonctions complémentaires et sont tous utiles. Une simple tranche de Saumon Fumé couvre de 7 à 60% des AJR selon les éléments recherchés.  

SAUMON FUMÉ

/100 g /TRANCHE DE 35 g AJR° RÔLES
Phosphore 223 mg 75 mg (10% AJR) 700 mg/jour Ossature, dentition
Iode 40 µg 13 µg (près de 10% AJR) 150 µg/jour Thyroïde, système nerveux, fonctions cognitives
Sélénium 20 µg 7 µg (13% AJR) 55 µg/jour Anti stress oxydatif
Vitamine B3 9 mg 3 mg (15 à 20% AJR) 16 mg/jour Système nerveux, lutte contre la fatigue
Vitamine  B6 0,3 mg 0,1 mg (7% AJR) 1,4 mg/jour Système immunitaire, lutte contre la fatigue
Vitamine B12 4,5 µg 1,5 µg (60%  AJR) 2,5 µg/jour Système nerveux, système immunitaire, formation des globules rouges
Vitamine E 2 mg 0,7 mg (6% AJR) 12 mg/jour Anti stress oxydatif

Source Ciqual 2013. AJR = Apport Journalier Recommandé

 

BON À SAVOIR

Sel et saumon fumé : les conseils du Dr Plumey

Le saumon fumé est indéniablement salé. Le salage est rendu obligatoire pour des raisons sanitaires (destruction de la flore bactérienne). Dans 100 g de saumon fumé, on trouve environ 3 g de sel. Une tranche de saumon fumé apporte ainsi l’équivalent d’1g de sel, soit une petite pincée de sel. Sur une journée, on recommande de ne pas dépasser 6 à 8 g de sel ; il faut donc s’organiser pour éviter un autre apport de sel trop important sur le même repas.

Par exemple, si l’on prévoit de savourer deux tranches de saumon fumé sur du pain frais (ou blinis) avec une salade verte, il faudra éviter un fromage sec salé pour le remplacer par un laitage non salé de type yaourt ou fromage blanc – et terminer par un fruit. Il s’agira alors d’un repas équilibré

 

« Le saumon fumé est un délicieux poisson gras, très apprécié de tous, aux notes festives, s’accommodant de multiples façons : froid, chaud, en apéritif, en entrée, en plat …. Il a des qualités nutritionnelles incontestables qui en font un aliment incontournable au même titre que les autres poissons gras car ils apportent ce qu’aucun autre aliment ne peut nous apporter : des Oméga 3 et de la vitamine D, dont on sait que les apports sont insuffisants pour la population adulte française. La consommation occasionnelle de saumon fumé est donc une excellente façon d’associer l’utile au festif et au gourmand ! »
Laurence Plumey, médecin nutritionniste

Le Dr Laurence Plumey est médecin-nutritionniste et diététicienne. Elle a enseigné la nutrition pendant 15 ans à l’École de diététique de Paris et pratique au Centre de référence de l’obésité de l’enfant de l’Hôpital Necker – Paris. Elle est également la fondatrice d’EPM Nutrition, école destinée à la formation continue en nutrition des médecins et autres professionnels de santé.

Viadeo Partager